Illustrations et confessions

17 juin 2016

Bonjour bonjour !

Le changement, c’est maintenant ! Et demain, et dans cinq jours, et dans un mois…

Pas le grand changement existentiel, non, juste par petites touches. Un léger changement des habitudes, une transformation discrète dans le quotidien, un pas en avant vers une meilleure alimentation, un tâtonnement créatif qui me fait sortir de mon petit confort…

C’est un ménage de printemps, une introspection créative, qui a sûrement éclôt en même temps que ma migration géographique. Un changement peut en cacher un autre… (J’ai grandi auprès d’un passage à niveau !)

Je ne dis pas que Montpellier est la ville du bonheur et de la positive attitude ! J’ai déménagé ici (avec le Chéri), à cause, ou plutôt grâce, à un coup de coeur. Je me suis sentie accueillie par cette ville dynamique, vivante, bouillonnante. Bouillonnante de bruit, de diversité, de création, d’architectures, de paysages alentours, de chaleur, de fête, de rencontres…

Un doux changement a donc eu lieu dans ma tête; avec l’arrivée du printemps, qui est propice à ce genre d’éclosion; et ce changement se traduit par une invasion de nouvelles créations. Aquarelles, illustrations, croquis, toiles, photos…

« Les Petites » c’étaient avant tout LE personnage, « La Petite ». Mais pour être tout à fait honnête, depuis quelques mois déjà, je me sentais un peu prisonnière de cette Petite. Je l’aime beaucoup ce personnage, je l’ai crée, je l’ai fait vivre, elle m’a fait vivre, et surtout, surtout ! je ne voudrais jamais me lasser d’elle. (Le Petit garçon, c’est différent, je l’ai un peu créé pour vous… pour vous faire plaisir et parce que je suis féministe dons je pense qu’il faut une égalité homme femme ! Hihihi !) Tout ça pour dire que ce déménagement, c’est aussi un peu une excuse, comme quand on dit qu’on commencera son régime lundi, ou qu’on arrêtera de fumer après la Méga Fête de Francis… J’en avais un peu marre quoi de ne peindre qu’Elle. Et puis aussi, je me suis demandée si vous m’aimeriez encore si j’osais sortir de ma zone de confort, si vous ne me laisseriez pas tomber pour Haute Trahison ! (« Quoi ? Elle ne fait plus de Petites ? Mais c’est son personnage…! C’est comme si Hergé faisait autre chose que Tintin ! » Pardon je me vente un peu là…!) Et puis, finalement, je me suis rendue compte que je vous prenais un peu comme excuse aussi, re-pardon mes Petites excuses ! Que si je me cantonnais à ne peindre qu’un personnage, c’était par facilité, par peur de ne pas plaire, et de ne pas vendre aussi (parce que, quand même, c’est ma passion, mais c’est mon métier surtout…)

Quand j’ai déambulé dans ma nouvelle ville et ses alentours, j’ai Regardé, tout. J’ai vu de la modernité, des flamants roses, des cactus, des coquelicots, de la créativité, des vélos amputés incrustés dans les murs, des graffs, des gens, de toutes les couleurs, intelligents, passionnants, du tropical, de la jungle urbaine, de l’ivresse, de l’art, de la musique… Alors j’ai dépoussiéré ma boite d’aquarelle, mon Super pinceau à réservoir d’eau, mon carnet de voyage. Parce qu’il n’y a pas de loi qui impose de prendre l’avion pour avoir le droit de commencer un carnet de voyage… J’ai décidé de le commencer ici mon voyage. Et là je me suis sentie bien.

Avec mes crayons, dans la rue, au bord de la mer, dans la voiture, dans la montagne. Des Petites illustrations naissent de tout ça, et vous plaisent, je crois. Alors je continue, tant que je me sens bien, à créer sans appréhension ni peur de l’abandon, en divaguant au gré de mon imagination, pour vous emporter dans mon voyage.

Avant de conclure ce petit billet, Rassurez vous ! La Petite est toujours là, grâce à vous, et à vos commandes. Trois ans de photos d’elle sur Facebook, trois ans de Marchés d’été et de Noël… Vous la connaissez si bien que Vous êtes désormais son créateur, vous savez vous l’appropriez, vous la customisez selon vos propres goûts !

« Bonjour Jenny ! Je souhaiterais une toile, en 20×20 cm, dans les tons vert pomme et rose, avec un ballon en forme de coeur, personnalisée au nom de Zoé ! Merci ! » Voici un exemple de vos mails quasi quotidien.

Elle continuera à vivre tant que vous aurez de l’inspiration…

Bisous bisous mes Petits et Petites, et merci pour cette consultation gratuite

Je vous adore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *